La stratégie du club

Espace alimenté par les supporters du FC Metz ! la vie des tribunes, analyses tactiques, débats d'avant et après-matchs, pronos, vie du club...
Avatar de l’utilisateur
Oztricker
Messages : 331
Inscription : 22 janv. 2013, 12:42

Re: La stratégie du club

Messagepar Oztricker » 10 nov. 2020, 20:25

sang_grenat a écrit :
Alain5768 a écrit :

Désolé, j"ai failli mourir d'un spasme nerveux en lisant ça, rassure-moi, tu faisais de l'humour ?
Non, je ne fais pas du tout d'humour. J'attends que tu me cites 5 présidents dont tu considères qu'ils font du meilleur boulot.
Sur une stratégie globale, M.Serin a appris et développe un projet très intéressant. Il donne les moyens au club (et à ses supporters) de développer des ambitions. Mais c'est le sportif qui au final fera foi et je pense que le club a besoin de plus d'une saison et demi en Ligue 1 pour affirmer que sa stratégie est payante.
Aujourd'hui, partant de ce constat, je considère que M.Aulas, M.Lopez, M.Holveck (même si le projet rennais avait commencé plus tôt avec M.Letang) et M.Rivère (avec Ineos maintenant), ont démontré que chacun à leur façon (stratégie économique, trading, jeune à développer...) qu'ils faisaient un excellent travail. Et j'espère que dans 3 ou 4 ans ont pourra ajouter M.Serin a cette liste.

Sovak
Messages : 2466
Inscription : 07 juin 2017, 21:49

Re: La stratégie du club

Messagepar Sovak » 10 nov. 2020, 20:42

Oztricker a écrit :
sang_grenat a écrit :

Non, je ne fais pas du tout d'humour. J'attends que tu me cites 5 présidents dont tu considères qu'ils font du meilleur boulot.
Sur une stratégie globale, M.Serin a appris et développe un projet très intéressant. Il donne les moyens au club (et à ses supporters) de développer des ambitions. Mais c'est le sportif qui au final fera foi et je pense que le club a besoin de plus d'une saison et demi en Ligue 1 pour affirmer que sa stratégie est payante.
Aujourd'hui, partant de ce constat, je considère que M.Aulas, M.Lopez, M.Holveck (même si le projet rennais avait commencé plus tôt avec M.Letang) et M.Rivère (avec Ineos maintenant), ont démontré que chacun à leur façon (stratégie économique, trading, jeune à développer...) qu'ils faisaient un excellent travail. Et j'espère que dans 3 ou 4 ans ont pourra ajouter M.Serin a cette liste.
Petit aparté qui ne change pas grand-chose à ton argumentaire : j'ai du mal à considérer Holveck dans cette liste puisque ce n'est pas son argent.

Avatar de l’utilisateur
champ d'or
Messages : 14066
Inscription : 28 août 2009, 09:03
Localisation : sud de Colmar

Re: La stratégie du club

Messagepar champ d'or » 10 nov. 2020, 21:24

Idem pour Lopez qui brasse du fric qui n'est pas le sien. Il peut remercier ses copains financiers et sa Direction sportive qui lui déniche des Osimhen à revendre très cher. Mais lui, à part couler une écurie de F1, j'ai du mal à lui trouver 1 cv.

Serin a pour mérite de se porter caution personnelle dans ce qu'il engage. Par exemple le National, il en a été le 1er perdant et risquait gros.

Franz57
Messages : 11
Inscription : 14 oct. 2020, 18:07

Re: La stratégie du club

Messagepar Franz57 » 10 nov. 2020, 21:40

Et si la ligue 1 passe à 18 clubs...peut on prétendre à garder la même stratégie?

Avatar de l’utilisateur
sang_grenat
Messages : 1760
Inscription : 15 juin 2011, 10:10

Re: La stratégie du club

Messagepar sang_grenat » 10 nov. 2020, 22:08

Comme relevé dans les posts précédents, 2 des cités ont bénéficié d'argent extérieur. De plus, le projet de Lille (je considère qu'ils ont fait du bon boulot jusqu'ici) est très fragile et le club pourrait se retrouver en très grande difficulté s'ils n'arrivent pas à vendre chaque année comme ils l'ont fait les précédentes. Quant à Nice, ils bénéficient des sous d'Inéos et même avec ça, les résultats ne sont pas extraordinaires (mais quand même bons).
Sinon Aulas, rien à dire, je le considère comme le plus grand président de L1 sur les 20 dernières années même si son niveau a grandement baissé.

Je trouve que même si sportivement, Seraing n'a pas été extra, il a fait grandir le club financièrement et structurellement, ce qui doit être la base de la réussite future du club. Aujourd'hui, quand tu t'appelle Metz, si tu veux pouvoir exister, il faut se structurer et construire quelque chose de viable sur la durée, sinon, au mieux tu peux faire une bonne saison par-ci par-là comme Guingamp mais après ton niveau retombe. Là le club commence à prendre l'allure d'un club prêt à s'installer durablement dans le top10 de la L1.

Avatar de l’utilisateur
champ d'or
Messages : 14066
Inscription : 28 août 2009, 09:03
Localisation : sud de Colmar

Re: La stratégie du club

Messagepar champ d'or » 10 nov. 2020, 22:23

Pour donner un coup de boost au projet il faudrait un championnat de très haute facture (place dans le top 8) ou une épopée en coupe. C'est comme cela que des petits clubs comme Strasbourg, Guingamp, Toulouse, Nancy, Lille, Sochaux,... avaient grandi ces 20 dernières années.

Jouer une place européenne le plus longtemps possible ou se présenter au Stade de France offre une visibilité incomparable, stimule un groupe... et en augmente la valeur marchande puisque ça fait aussi partie du projet.

Avatar de l’utilisateur
Oztricker
Messages : 331
Inscription : 22 janv. 2013, 12:42

Re: La stratégie du club

Messagepar Oztricker » 11 nov. 2020, 16:29

sang_grenat a écrit : Comme relevé dans les posts précédents, 2 des cités ont bénéficié d'argent extérieur. De plus, le projet de Lille (je considère qu'ils ont fait du bon boulot jusqu'ici) est très fragile et le club pourrait se retrouver en très grande difficulté s'ils n'arrivent pas à vendre chaque année comme ils l'ont fait les précédentes. Quant à Nice, ils bénéficient des sous d'Inéos et même avec ça, les résultats ne sont pas extraordinaires (mais quand même bons).
Sinon Aulas, rien à dire, je le considère comme le plus grand président de L1 sur les 20 dernières années même si son niveau a grandement baissé.

Je trouve que même si sportivement, Seraing n'a pas été extra, il a fait grandir le club financièrement et structurellement, ce qui doit être la base de la réussite future du club. Aujourd'hui, quand tu t'appelle Metz, si tu veux pouvoir exister, il faut se structurer et construire quelque chose de viable sur la durée, sinon, au mieux tu peux faire une bonne saison par-ci par-là comme Guingamp mais après ton niveau retombe. Là le club commence à prendre l'allure d'un club prêt à s'installer durablement dans le top10 de la L1.
Je suis d'accord avec toi et Champ d'Or sur l'aspect financier puisque une partie de ceux que j'ai cité "jouent" avec l'argent des autres. Mais au final comme beaucoup d'entreprise où le PDG n'est pas l'investisseur ou l'actionnaire. Ca n'empêche qu'il développe une stratégie sportive, parfois à risque comme dans l'exemple lillois, mais c'est cela qui prime avant tout sur le reste et c'est là où je voulais en venir dans mon post.
Pour reprendre l'exemple de Nice, la première période du duo Rivère-Fournier (pré-Inéos donc), avait été plutôt une réussite. Sur leurs neufs dernières saisons, c'est 6 fois Top 8 entrecoupé d'un accident de parcours avec une 17eme place en 2014.
De même que pour Aulas, certes les résultats sont moins impressionnant (en même temps 7 titres d'affilés c'est incroyable hors Qatar et 24 participation en CE d'affilé avant cette saison), mais c'est un visionnaire. Outre le stade, le complexe qui était prévu autour est incroyable (mis à mal par la nouvelle mairie).
Donc quand le FC sera installé pendant 4-5 ou 6 saisons aux alentours de la dixième place, on pourra considérer que le projet est abouti.

Pour terminer, hormis des accidents industriels dû à de grosses erreurs (Grenoble, Le Mans, Strasbourg), les clubs des "petites villes" ne dispose plus de suffisamment de soutien pour tenir au haut niveau d'après moi, comme c'est de plus en plus le cas dans le rugby où des clubs historiques ont disparu, faute de soutien public suffisant.

Avatar de l’utilisateur
sang_grenat
Messages : 1760
Inscription : 15 juin 2011, 10:10

Re: La stratégie du club

Messagepar sang_grenat » 11 nov. 2020, 18:39

Oztricker a écrit : Donc quand le FC sera installé pendant 4-5 ou 6 saisons aux alentours de la dixième place, on pourra considérer que le projet est abouti.
On est d'accord. N'empêche que Serin a posé les bonnes bases et se donne tous les moyens d'y parvenir.
Oztricker a écrit : Pour terminer, hormis des accidents industriels dû à de grosses erreurs (Grenoble, Le Mans, Strasbourg), les clubs des "petites villes" ne dispose plus de suffisamment de soutien pour tenir au haut niveau d'après moi, comme c'est de plus en plus le cas dans le rugby où des clubs historiques ont disparu, faute de soutien public suffisant.
Sur ce point, je ne suis pas d'accord. Je crois vraiment que c'est une histoire de structuration du club et d'attrait. Guingamp l'a prouvé en restant en L1 très longtemps avec plus de supporters dans le stades que d'habitants dans la ville (et en jouant l'Europe !). Ensuite ils sont retombés mais ils n'ont pas toute la structuration qu'on est en train de se construire. Cette structuration permet justement de moins dépendre des "ressources naturelles locales".

Avatar de l’utilisateur
grizzlygrenat
Messages : 1184
Inscription : 23 sept. 2018, 12:33

Re: La stratégie du club

Messagepar grizzlygrenat » 13 nov. 2020, 11:26

N’oubliez pas:
- Chabane d’Angers qui a récupéré un club moyen de L2 y’a une dizaine d’années - qui aujourd’hui est un club pérennisé en L1, avec un entraîneur dont le projet est en place sur le long terme et des infrastructures qui se développe, et
- Keller de Strasbourg qui a récupéré un club en dépôt de bilan et qui a ramené Strasbourg en L1 et coupe d’Europe très rapidement.

Avatar de l’utilisateur
champ d'or
Messages : 14066
Inscription : 28 août 2009, 09:03
Localisation : sud de Colmar

Re: La stratégie du club

Messagepar champ d'or » 13 nov. 2020, 12:40

Ces 2 modèles sont aussi perfectibles :
- Angers ne fait pas de vague. C'est constant et crédible en L1 mais leurs supporters ont du mal à rêver quand même, la L1 pour eux est déjà une forme de consécration
- Strasbourg a bénéficié d'un coup de pouce (affaire Luzenac) et Keller n'avait pas tout juste au départ, notamment en voulant imposer son frère qui ne faisait pas l'unanimité. Un tour préliminaire de League Europe certes, mais 18 mois difficile depuis et un effectif pas mieux valorisé que le nôtre voire moins.

Disons qu'il faudrait s'inspirer de la constance angevine pour se racheter une crédibilité et surperformer une saison comme Strasbourg ou Reims pour accrocher une 7ème place, en espérant capitaliser sur ça pour encore monter d'1 palier.


Revenir à « Les Tribunes »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 73 invités