Ultras : pour quand la catastrophe ?

Championnats étrangers, compétitions internationales, coupes d'Europe, transferts. Toutes les discussions foot ne concernant pas le FC Metz sont à développer ici !
Keown
Messages : 1782
Inscription : 05 nov. 2012, 17:52

Re: Ultras : pour quand la catastrophe ?

Messagepar Keown » 13 mars 2018, 17:50

http://www.cahiersdufootball.net/articl ... -mais-6894

Article très intéressant sur ces événements. J'apprécie tout particulièrement la situation de Camus en introduction, lourde de sens.

Avatar de l’utilisateur
Loloavelo
Messages : 1960
Inscription : 15 juil. 2014, 14:40
Localisation : pas loin du panneau

Re: Ultras : pour quand la catastrophe ?

Messagepar Loloavelo » 13 mars 2018, 17:54

Mais maintenant avec toutes ces nouveautés, le forum tourne en rond beaucoup mieux ! :slip:

Avatar de l’utilisateur
Torino
Messages : 1729
Inscription : 16 août 2013, 11:56
Localisation : Metz
Contact :

Re: Ultras : pour quand la catastrophe ?

Messagepar Torino » 13 mars 2018, 17:54

Moi je me demande pourquoi les DVE vus leurs antécédents fascisants n’ont pas encore été dissous

Avatar de l’utilisateur
atlantis973
Messages : 7750
Inscription : 12 déc. 2015, 23:18

Re: Ultras : pour quand la catastrophe ?

Messagepar atlantis973 » 13 mars 2018, 18:35

Torino a écrit :Moi je me demande pourquoi les DVE vus leurs antécédents fascisants n’ont pas encore été dissous
Ils ont officiellement tiré un trait là dessus.

Avatar de l’utilisateur
Lorange
Messages : 3735
Inscription : 15 mars 2013, 18:25

Re: Ultras : pour quand la catastrophe ?

Messagepar Lorange » 13 mars 2018, 18:48

Torino a écrit :Moi je me demande pourquoi les DVE vus leurs antécédents fascisants n’ont pas encore été dissous
Ta question me semble être le cœur du problème. Et c'est ce qui peut rendre difficile le débat sur ce forum qui a ses règles. On tourne en rond mais on occulte l'essentiel. A Dortmund par exemple, le mur jaune est une agrégation de mouvements ultra politisés qui se partagent l'espace et se tolèrent parce que l'Allemagne a mis en place des mesures coercitives fortes pour isoler les plus excités d'une part et maintenir un vernis d'unité d'autre part.

Le cas lillois n'est pas isolé. Je n'ai pas de sympathie pour les fachos mais je ne vois pas non plus pourquoi il faudrait en avoir pour les mouvements "rouges" - on en voit parfois l'expression sur ce forum - à l'autre extrémité du prisme. Des idées extrêmes dans un stade, cela peut entrainer des actes extrêmes. Il y a suffisamment de lieux d'expression de la chose politique pour ne pas emm*rder les gens avec ça dans les stades de manière directe ou indirecte.


Le supporter ne représente plus l'apport financier le plus important pour son club. Le football a changé et s'est massivement enrichi financièrement : le fric y est devenu roi. Et je ne parviens pas à piger comment des gens aux idées extrêmes - d'un bord ou de l'autre - parviennent à vivre un tel grand écart entre leur conscience et un sport/spectacle qui véhicule des valeurs à l'opposé des leurs ?
Le cas lillois le montre mais c'est aujourd'hui quasiment partout pareil (on l'a vu à Nancy, Saint-Etienne, Marseille...): quand tout va bien, c'est le grand amour parce que l'égo de supporter est gonflé à bloc mais lorsque les résultats ne suivent plus, ces groupes vont à la chasse au méchant footballeur trop riche qui ose ne pas répondre à leurs aspirations de pauvres supporters fidèles. Il y a quelques mois quand Gérard Lopez est arrivé à Lille avec ses promesses d'argent qui coulerait à flot, les ultras on ne les pas entendus moufter.
Aujourd'hui, l'argent, réel ou imaginaire, serait subitement devenu le problème de la colère...Il y a là selon moi une schizophrénie étrange...

Avatar de l’utilisateur
Caffee Alonso
Messages : 1558
Inscription : 28 sept. 2017, 16:58

Re: Ultras : pour quand la catastrophe ?

Messagepar Caffee Alonso » 13 mars 2018, 18:52

Schichko a écrit :
Caffee Alonso a écrit :avant y avait pas d'ultras et l'ambiance existait quand même.
Avant y'avait pas de téléphone portable et les gens vivaient quand même...
Avant y'avait pas de forum, et le FC Metz existait quand même...
Avant y'avait pas Caffee Alonso et la terre tournait quand même...
Pourtant, beaucoup d'anciens pourront te le confirmer, les ultras n'existaient pas encore et le stade n'était ni mort, ni muet.

Avatar de l’utilisateur
atlantis973
Messages : 7750
Inscription : 12 déc. 2015, 23:18

Re: Ultras : pour quand la catastrophe ?

Messagepar atlantis973 » 13 mars 2018, 19:03

Lorange a écrit :
Torino a écrit :Moi je me demande pourquoi les DVE vus leurs antécédents fascisants n’ont pas encore été dissous
Ta question me semble être le cœur du problème. Et c'est ce qui peut rendre difficile le débat sur ce forum qui a ses règles. On tourne en rond mais on occulte l'essentiel. A Dortmund par exemple, le mur jaune est une agrégation de mouvements ultra politisés qui se partagent l'espace et se tolèrent parce que l'Allemagne a mis en place des mesures coercitives fortes pour isoler les plus excités d'une part et maintenir un vernis d'unité d'autre part.
En quelle langue va falloir t'expliquer que dans ton cas du Borussia, on parle de hooligans. Et l'Allemagne avait une culture de fans clubs qu'on n'a pas en France.
Le cas lillois n'est pas isolé. Je n'ai pas de sympathie pour les fachos mais je ne vois pas non plus pourquoi il faudrait en avoir pour les mouvements "rouges" - on en voit parfois l'expression sur ce forum - à l'autre extrémité du prisme. Des idées extrêmes dans un stade, cela peut entrainer des actes extrêmes. Il y a suffisamment de lieux d'expression de la chose politique pour ne pas emm*rder les gens avec ça dans les stades de manière directe ou indirecte.
Ben pourtant, c'est sur des fondements largement politiques que sont nés le CU84 en 1984, le Kop de Boulogne et la BSN en 1985. Dans toute leurs diversités idéologiques.

Le supporter ne représente plus l'apport financier le plus important pour son club. Le football a changé et s'est massivement enrichi financièrement : le fric y est devenu roi. Et je ne parviens pas à piger comment des gens aux idées extrêmes - d'un bord ou de l'autre - parviennent à vivre un tel grand écart entre leur conscience et un sport/spectacle qui véhicule des valeurs à l'opposé des leurs ?
Le cas lillois le montre mais c'est aujourd'hui quasiment partout pareil (on l'a vu à Nancy, Saint-Etienne, Marseille...): quand tout va bien, c'est le grand amour parce que l'égo de supporter est gonflé à bloc mais lorsque les résultats ne suivent plus, ces groupes vont à la chasse au méchant footballeur trop riche qui ose ne pas répondre à leurs aspirations de pauvres supporters fidèles. Il y a quelques mois quand Gérard Lopez est arrivé à Lille avec ses promesses d'argent qui coulerait à flot, les ultras on ne les pas entendus moufter.
Aujourd'hui, l'argent, réel ou imaginaire, serait subitement devenu le problème de la colère...Il y a là selon moi une schizophrénie étrange...
Bah le problème du LOSC, c'est quand même que leur club est menacé de disparition.

Mais je vois pas pourquoi tu t'obstines à vouloir toujours en arriver à ton paragraphe "ah le foot, c'est plus que de l'argent", je vois pas le rapport avec le sujet.

Avatar de l’utilisateur
atlantis973
Messages : 7750
Inscription : 12 déc. 2015, 23:18

Re: Ultras : pour quand la catastrophe ?

Messagepar atlantis973 » 13 mars 2018, 19:05

Caffee Alonso a écrit :
Schichko a écrit : Avant y'avait pas de téléphone portable et les gens vivaient quand même...
Avant y'avait pas de forum, et le FC Metz existait quand même...
Avant y'avait pas Caffee Alonso et la terre tournait quand même...
Pourtant, beaucoup d'anciens pourront te le confirmer, les ultras n'existaient pas encore et le stade n'était ni mort, ni muet.
Nan mais les ambiances de rugby, c'est très bien. En L2, on ira dans les ambiances surchauffées à l'ancienne de Bourg en Bresse, ça sera fun.

Avatar de l’utilisateur
Caffee Alonso
Messages : 1558
Inscription : 28 sept. 2017, 16:58

Re: Ultras : pour quand la catastrophe ?

Messagepar Caffee Alonso » 13 mars 2018, 19:10

atlantis973 a écrit :
Caffee Alonso a écrit :
Pourtant, beaucoup d'anciens pourront te le confirmer, les ultras n'existaient pas encore et le stade n'était ni mort, ni muet.
Nan mais les ambiances de rugby, c'est très bien. En L2, on ira dans les ambiances surchauffées à l'ancienne de Bourg en Bresse, ça sera fun.
Non, mais je suis bien d'accord avec toi, seulement selon Schichko, avant les ultras il n'y avait rien et je dis que c'est faux.
J'ai en mémoire ces entrées des joueurs du Fc MEtz avec les cornes de brume, tout simplement magique.

Avatar de l’utilisateur
Cactus
Administrateur du site
Messages : 12981
Inscription : 28 juil. 2009, 19:19

Re: Ultras : pour quand la catastrophe ?

Messagepar Cactus » 13 mars 2018, 19:28

Chevalin a écrit :..
[..]
....... puisqu'ici il faut absolument niveler le débat par le bas visiblement.
Je tiens à rectifier ce commentaire.

Il ne s'agit pas de niveler par le bas - je suis contre cela -mais de faire en sorte que ce que vous racontez soit a la portée de tout le monde, et non pas un topic ou vous discutiez entre gens d'un niveau dit supérieur pour faire étalage de votre science..
On n'est pas sur un espace élitiste, vous rappelez vous même que le foot et le stade sont des endroits populaires, et je ne crois pas que la moyenne des membres de ce forum ait fait khâgne ou une licence de droit ...
Hegel, Pelloutier ( le vrai ) ou encore Enthoven, père ou fils, je doute que ça parle a chacun.
( à moins que je me trompe ...tiens y a longtemps que vous n'avez pas fait de sondages la dessus )


Revenir à « Planète foot »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 35 invités